Écriture

Gallimard, 1999

Marguerite Yourcenar
Sources II
Texte établi et annoté par Élyane Dezon-Jones
Présenté par Michèle Sarde


Insensiblement, à travers l'étude, à travers la lecture, à travers les disciplines mentales et physiques, le moi évité rattrape la narratrice. On le sentait percer puis affleurer dans tel commentaire ravageur, dans telle parenthèse personnelle. À partir de « Méditations dans un jardin » puis de « Journaux de bord », je occupe l'espace textuel, parfois relayé par un tu, qui s'adresse à soi-même, sous forme de recommandation et de précepte. Mais le brouillage temporel, l'absence de repères rendent aux anecdotes et aux réflexions leur valeur générale et dépassent les limites de l'intimité. « Journaux de bord » ou « Méditations dans un jardin », dans l'esprit bouddhique, évoque moins l'être que le passage, moins la personne que son au-delà. Le reste est littérature et précisément Sources II n'appartient pas au territoire de la littérature mais se situe aux frontières de l'énumératif et du narratif, du rêve et de la réalité, de l'archive et du journal intime, de l'écriture vivante et de la publication posthume.
Extrait de la présentation