Écriture

Stock, 1984, 668 pp.
ISBN 2-234-01518-9
Paris: Éditions du Club France Loisirs, 1984, 668 pp.
ISBN 2-7242-2194-X
Éditions du Seuil, Collection Points, 1985, 667 pp.
ISBN 2.02.0088

Regard sur les Françaises


Les poncifs et les mythes la mettent dans une position impossible qu'elle tient depuis dix siècles. Comment peut-on être française?
Mais on ne naît pas française, malgré le code civil, on le devient à travers une histoire qui commence avec Aliénor d'Aquitaine, Héloïse et les femmes troubadours, quand les femmes prennent la parole. Cette parole crée un nouveau modèle de relation entre homme et femme: l'amour courtois. Avec la séparation du mariage et de l'amour, la reconnaissance de l'adultère de la dame et la souveraineté du féminin, commence le féminisme à la française.
La courtoisie, trop féministe, est excommuniée en 1277. Mais les Françaises, de Jeanne d'Arc à Julie de Lespinasse, ne s'endorment pas sur leurs charmes, en attendant la Révolution. Une Révolution qui se retourne contre les femmes et coupe la tête à Olympe de Gouges, pour avoir écrit une Déclaration des droits de la femme. Flouées par les révolutionnaires comme par les révolutions, les Flora Tristan, les Louise Michel, les Pauline Roland empêchent le féminisme national occidental de sombrer mais les Françaises sont presque les dernières du monde occidental à voter. De nos jours, le privilège s'efface lentement devant le droit. Elles réclament alors celui de la diffèrence.
Regard sur les Françaises s'adresse aux femmes et leur tend un miroir sur le chemin de leur historie singulière. Mais il s'adresse aussi aux hommes qui, en France, ont passionnément aimé leurs femmes. Trop peut-être. Ils les ont tant aimées qu'ils les ont confinées dans le champ de ce amour, et contemplées avec béatitude, sans vouloir les écouter. Ce livre fait entendre la voix des Françaises. En réinterprétant les textes, en bousculant les clichés, en tirant de l'ombre la moitié de notre histoire.

"Une succession de portraits, vivants et bien documentés, des très nombreuses femmes qui ont écrit l'histoire de cette moitié de la société française qui semblait précisément hors du temps."

Frédéric Gaussen, Le Monde.

"Je suis étonné par l'alliance qu'il y a dans ce livre entre un style léger, rapide et gai et une prodigieuse documentation."

Henri Troyat, de l'Académie française.

"Une Française, qu'est-ce que c'est? Si l'on en croit Michèle Sarde –et je la crois sur parole, car elle a infiniment de talent– la Française reste à découvrir, et l'auteur s'y emploie dans Regard sur les Françaises."

Edmonde Charles-Roux, de l'Académie Goncourt.

Presse

TV